CENON

Parc de Cypressat 2007-2010

Arboretum du coteau bordelais

PROGRAMME: Création d’un parc thématique : collection de 1 000 cyprès / Restauration des enceintes fortifiées / Mise en valeur du patrimoine forestier
CONTEXTE: Coteaux de Cenon (33)
SUPERFICIE: 15ha
COÛT: 1.5m€ HT
MAÎTRISE D’OUVRAGE: Ville de Cenon
MAÎTRISE D’ŒUVRE : Nicolas VAN BEVER chef de projet pour l’agence AAUPC Chavannes&Associés,  Végétude BET forestier (mandataire)
MISSION: Marché public de maîtrise d’œuvre complète
CALENDRIER: Livraison mai 2010

Nature de l’intervention :

L’aménagement du Parc du Cypressat s’inscrit dans le contexte plus global et cohérent de l’aménagement et de la mise en valeur du Parc des Coteaux des Hauts de Garonne. Ce coteau domine de 70 mètres la plaine de la Garonne à la limite de Bordeaux. Le parc était avant l’intervention un lieu extrêmement confidentiel, difficile d’accès mais qui jouissait d’un aspect naturel rare en milieu urbain.

La mission confiée à la Maîtrise d’œuvre est de faire muter progressivement cet espace en parc public, et permettre ainsi au Parc du Cypressat de se révéler dans sa totalité, d’acquérir une dimension régionale, exemple de l’excellence d’un aménagement d’espace naturel. Le projet va permettre d’unifier le plateau (haut de Cenon) au bas de la ville, jouant ainsi le rôle de rotule au niveau du tissu urbain. Par ailleurs les différentes interventions mettent en valeur les qualités du site: patrimoine bâti, hydraulique, végétal, belvédères et dénivelés…

 Le projet d’aménagement du Parc du Cypressat s’appuie sur la thématique du Cyprès et doit accueillir plusieurs centaines de Cupressus des différentes régions du monde. Le site comptait historiquement de nombreux cyprès, qui servaient à la confection des tonneaux contenant le vin du bordelais.

La mise en scène de cette collection de Cyprès doit présenter la diversité de ce genre et des milieux qu’il a colonisé au fil des temps. Il s’agit du premier arboretum traitant de ce sujet en France et en Europe. Le parc va conserver sont fort caractère naturel, mais doit permettre l’accueil du public et devenir un lieu de détente, de découverte et de contemplation de vues panoramiques. Des jeux pour enfants et divers outils de découverte favoriseront l’accueil de classes vertes et autres publics.

In fine, ce projet constitue une intervention sensible qui s’inscrit dans un site naturel et qui vise à révéler les qualités intrinsèques du lieu, sa dimension naturelle, tout en permettant d’offrir d’autres usages et d’autres perceptions.