BOULOGNE BILLANCOURT

Berges de Seine 2000-2016

Promenade des bords de Seine

PROGRAMME: Promenade / Quais / Pontons / Mobilier urbain / Kiosques CONTEXTE : Boulogne-Billancourt (92) / Grand projet de ville / ZAC Seguin Rives de Seine / Trapèze Ouest
SUPERFICIE: 3,7 ha (1 km de berges)
COÛT: 2,5 M€ HT
MAÎTRISE D’OUVRAGE: SAEM Val de Seine Aménagement
MAÎTRISE D’ŒUVRE: Nicolas VAN BEVER chef de projet pour l’agence AAUPC Chavannes&Associés, mandataire / ON conception lumière / Laverne paysagiste associé / OGI BET

MISSION Marché de maîtrise d’œuvre infrastructures / Conception Esq, AVP, PRO PHASE Projet abandonné

 

Nature de l’intervention

À ce jour, les berges de Boulogne-Billancourt sont entièrement vouées à la voiture et formatées par les anciennes activités industrielles des terrains Renault. En 2001, par anticipation des aménagements parisiens des Berges de Seine, nous avons souhaité les transformer en un ensemble paysager de grande qualité, et ainsi leur conférer un rôle majeur dans le projet de Ville-Parc. Boulogne-Billancourt allait retrouver son patrimoine fluvial, si longtemps confisqué. Première terrasse paysagère qui se déploie sur plus d’un kilomètre, cette situation en belvédère offre un vis-à-vis rare avec l’île Seguin et les coteaux boisés de la rive droite parisienne.

L’aménagement des berges repose sur le principe d’une promenade continue au bord de l’eau, ponctuée d’événements et d’activités de loisirs liés au fleuve. Orienté plein sud, le projet conserve les éléments du patrimoine végétal en intégrant à la composition l’alignement de platanes le long des quais, et certains éléments du patrimoine industriel des anciennes installations Renault. Plusieurs estacades en balcon sur la Seine sont repensées pour permettre d’accéder à des pontons offrants et à une future navette fluviale. Le choix d’une épaisseur importante des berges et l’attention ne accordée à leurs topographies a rendu possible l’intégration naturelle des seuils de cru commandés par le PPRI.