Voie verte des berges de Seine

VILLE DE LE-MESNIL-LE-ROI

Parcourir la Seine à vélo

PROGRAMME : Etudes d’aménagement des berges de Seine sur 4km, entre Saint Germain en Laye et Maisons Laffitte

CONTEXTE : Berges naturelles de Seine

SUPERFICIE : 4,4 km de linéaire

COÛT : 2.4 M€ HT

MAÎTRISE D’OUVRAGE: Communauté d’Agglo Saint-Germain-Boucles-de-Seine & Ville de Mesnil-le-Roi

MAÎTRISE D’OEUVRE: OPUS URBAIN (mandataire)/ SEPHIA (BET VRD et hydro)/ECOSPHERE (B.E Environnement)/ ISL (B.E Génie Civil fluvial)

MISSION: Mission de maitrise d’œuvre des espaces publics de la phase diagnostic jusqu’à la livraison

PHASE : PRO

NATURE DE L’INTERVENTION :

Situés, entre la Terrasse historique du Château de St Germain en Laye et la Seine, les territoires de berges sont exceptionnellement préservés et offrent une diversité remarquable de paysages.

Les futurs aménagements permettent de traverser précautionneusement ces lieux restés naturels, par la création d’une voie verte cyclable le long des berges permettant de relier les communes du Pecq, Mesnil le Roy, Maisons Laffite. Le tronçon de 4.4km qui va être réalisé permet de créer une continuité cyclable de 10km entre Le Port-Marly et Maisons Laffitte.

Le projet développe également une large polarité permettant d’offrir de nouveaux usages en bords de Seine : grande prairie plantée, belvédères sur le fleuve, parcours sportifs, Pumptrack etc. Le lieu permet de développer les loisirs, les activités culturelles, artistiques et sportives en lien avec la Seine.

Enfin, le projet développe une attitude environnementale forte qui permet de préserver et valoriser le caractère naturel des berges. L’intervention consiste à recréer une diversité de milieux naturels (comme les mares pédagogiques) afin de favoriser l’implantation du vivant, tout en développant une démarche pédagogique auprès du grand public. Sur les linéaires de berges, les continuités écologiques sont renforcées par la création de noues et d’espaces sanctuarisés.